Description

Quelques chiffres, patrimoine bâti et non bâti, ressources naturelles ...

La commune de Clavier se situe à:
 
  • 35 Kms de Liège
  • 20 Kms de Huy
  • 15 Kms de Durbuy

    dans le Condroz liégeois
     

     

    La commune compte de nombreux villages et hameaux:
     

  • Bois-et-Borsu, Fontenoy, Odet, Hoyoux
  • Clavier-Village, Clavier-Station, Atrin, Ochain, Pair, Ponthoz, Vervoz,
  • Les Avins, Petit-Avin
  • Ocquier, Amas
  • Pailhe, Le Roua, Saint-Fontaine- Saint-Lambert,
  • Terwagne
Clavier, un patrimoine de pierre, de terre et d'eau, extraordinairement préservé.


 

Clavier en bref :
 

Clavier fait partie de la Province de Liège et l'arrondissement de Huy.

Superficie :
7925 ha
Population :
4217 habitants, soit une densité de population
de 49 habitants au km2.
Altitude :
le plus haut : 354 m
le plus bas : 230 m.
Administration communale :
rue Forville, 1 - 4560 CLAVIER
Tél : 086/34.94.20
Fax : 086/34.94.29
 

 

 

 Clavier est un "village nature" qui possède tellement de caractéristiques qu'il faut prendre le temps de bien le connaître.
 

pierre_au_loup_petit.jpg          saintfontaine01.jpg        gargou_petit.jpg
 

Clavier se caractérise tout d'abord par une superficie importante couverte principalement de prairies, de terres cultivables et de bois. Cette entité typiquement rurale est bordée, c'est peu courant, par 3 provinces :

Liège, dont elle fait partie, Luxembourg et Namur. Elle possède en outre un relief particulièrement contrasté avec des dénivelés de plus de 100 m entre les tiges où se situe le point culminant du Condroz, et les vallons profonds du Hoyoux et de la Bonne.


Clavier, en effet, est traversée d'Ouest en Est par une longue ligne naturelle surélevée (barrière ou tige) d'où vous découvrez de larges et lointains paysages allant, d'un côté, jusqu'à la vallée Mosane et la Hesbaye, et de l'autre vers le Condroz et les Ardennes. De là, s'écoulent les eaux de ruissellement vers les bassins du Néblon et du Hoyoux, deux rivières au tempérament bien né.
 

 

 
A côté de ces éléments naturels, l'entité de Clavier est coupée selon un axe Nord-Sud par une voie de communication créée par l'homme : aux origines, une chaussée romaine reliant Arlon à Tongres, ensuite un tronçon de la route Charlemagne qui allait de Paris à Aix-la-Chapelle et aujourd'hui dénomée la "route du Condroz".

Cette infrastructure a, dès l'époque romaine, influencé le développement des villages et hameaux qui constituent Clavier.

Clavier recèle dans son sous-sol deux matières premières qui ont un impact bien visible sur le paysage local : la pierre et l'eau.


La pierre :
 

  

La pierre est encore exploitée de nos jours dans des carrières qui produisent de la pierre bleue considérée par les spécialistes comme une des plus belle du pays. Le petit granit, le grès et le calcaire. Des pierres qui se retrouvent dans toutes les constructions qui forment l'habitat traditionnel de chaque village et hameau de l'entité. Des églises, des chapelles, des fermes imposantes, des habitations en tel nombre qu'il est difficile de les énumérer toutes. Quelques pistes toutefois qui donnent un aperçu certes limité, mais néanmoins représentatif du patrimoine exceptionnel de Clavier.





 L'église St-Lambert de Bois :

est un remarquable édifice roman du XIIème siècle avec des peintures murales intérieures datant du XIVème siècle.

Entourée d'un cimetière emmuraillé, elle semble un peu à l'ombre d'une imposante ferme-château dont les vastes bâtiments sont dominés par une tour datant du XVIème siècle surmontée d'un clocheton bulbeux.

L'église romane St-Remacle :

 

à Ocquier est plus imposante et offre des lignes particulièrement harmonieuses.                               eglise_ocquier_petit.jpg

Dans le hameau de Saint-Fontaine, la Chapelle Notre-Dame est implantée à l'extrémité d'une bute et possède un beau vitrail offert en 1544 par Olivier de Saint- Fontaine.

La vocation agricole de Clavier apparaît non seulement à travers ses immenses étendues cultivables, mais aussi par ses grosses fermes hérissées de l'une ou l'autre tour, évocatrices d'un riche passé. Citons la ferme des Dames Blanches à Terwagne avec son important donjon carré (XIIIème siècle - XIVème siècle);

 

la Ferme aux Grives, encore appelée la Ferme aux cent fenêtres ou Ferme des Moines à Ocquier, qui servit de relais aux pélerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle en venant de Liège.                    ferme_100fen_petit.jpg

Et puis, il y a les châteaux. Clavier peut s'enorgueillir de posséder sur son territoire pas moins de huit châteaux : le château d'Ochain, le château de Pair, le château de Ponthoz qui est un ancien château-ferme du XVIIème siècle, le château de Vervoz, implanté au creux d'un vallon classé comme site exceptionnel et qui fut occupé dès le 1er siècle par un important vicus romain, le château de Hoyoux et les fermes y attenantes qui forment un site d'une remarquable beauté. Viennent ensuite les châteaux de Saint-Lambert, Saint-Fontaine et Pailhe.


Et l'eau...                   hoyoux_etang_petit.jpg             hoyoux_petit.jpg         pailhe_petit.jpg
 


 L'eau est omniprésente à Clavier, tant en surface qu'en profondeur. La plus grande partie du territoire est située dans le bassin supérieur de Hoyoux tandis que les parties Est et Sud-Est, Ponthoz et Ocquier, appartiennent au bassin du Néblon et de l'Ourthe.

Et savez-vous que Clavier se trouve entre deux grandes zones de captage : Modave dans le bassin de Hoyoux et Jenneret dans le bassin du Néblon... et que ce sont plus de 100 000 m3 d'eau qui sont, chaque jour, prélevés dans le sous-sol de Clavier?

En surface aussi l'eau est très abondante et façonne les paysages.
Les ruisseaux d'Ossogne, de Pailhe et du Hoyoux entaillent les crêtes et leurs versants et mettent en évidence un relief accidenté. Ils s'enfoncent, animés par leur caractère de torrent, dans des vallées encaissées où ils façonnent des écrins de verdure d'une grande pureté.

Ces caractéristiques torrentueuses font qu'il existe encore sur le territoire de Clavier des passages à gué, au ruisseau de Saint-Lambert et surtout au Val Tibiémont. Ce hameau, avec ses maisons tapies au fond de la vallée entourée de versants abrupts, son moulin et ses fermes, semble sorti d'un autre âge. Il conviendrait fort bien comme décor pour des films historiques. Fort surprenant aussi sont ces ruisselets qui, vu la grande perméabilité du sous-sol, ne coulent que par intermitence et que sur certains tronçons.

 

L'eau offre une dimension supplémentaire aux constructions, et tout particulièrement aux châteaux de Vervoz et de Hoyoux. Commençons par Vervoz, où le hameau est situé dans une vaste cuvette occupée par un étang de plusieurs hectares où se mirent, dans un bel alignement, la chapelle et le château de la famille de Tornaco, les fermes, la forge et la maison du forgeron.

vervoz_petit.jpg

Mais si l'on y regarde de plus près, on remarquera que d'autres étangs prolongent le premier. C'est là que jaillissent plusieurs sources dont une à une température de 15 degrés.
C'est peut-être une des raisons qui explique la présence d'une impressionnante colonie de canards, cygnes et autres oiseaux d'eau. Toutes ces sources, à travers le ruisseau d'Ocquier, forment la principale source du Néblon.

A Hoyoux aussi, le château, ancien pavillon de chasse du Prince-Evêque de Liège, François-Charles de Velbruck, voit son environnement magnifié par la présence de deux étangs. Ici, vous êtes véritablement en plein rêve.

Pour découvrir cette exceptionnelle vitrine du Condroz d'hier et d'aujourd'hui, pour apprécier toutes les richesses naturelles et du patrimoine architectural de cette commune, il est vivement conseillé de privilégier une approche tout en douceur, à pied ou à vélo, par exemple. Une multitude de promenades sillonnent l'entité, parmi lesquelles : la Route de la Guerre de la Vache, la Route Buissonnière, la route du Blanc-Bleu-Belge, le sentier de grande randonnée du Condroz (GR 576) qui fait partie du sentier de la grande randonnée Hollande-Méditérannée. Et sachez que vous n'appréhenderez pas Clavier en une seule journée…alors prenez le temps de profiter de ce calme si rare aujourd'hui.
 

Actions sur le document