L'amiante quels risques ? Récolte d'asbeste-ciment dans les parcs à conteneurs

  

L’amiante ! Quels sont les risques ?

 

Les fibres d’amiante sont essentiellement dangereuses en cas d’inhalation. Elles se désagrègent en fibrilles invisibles à l’œil nu, se retrouvent en suspension dans l’air et peuvent être inhalées. Elles pénètrent très profondément dans les poumons et provoquent des maladies graves. En règle générale, la maladie ne survient que 20 à 40 ans après l’exposition aux fibres d’amiante.

Les matériaux contenant de l’amiante sont surtout dangereux quand ils sont altérés, retirés ou traités sans respecter les règles de l’art.

 

Quelques précautions d’usage


 

  • Ne pas utiliser un nettoyeur haute pression ;

  • Ne pas poncer, ni meuler, ni scier, forer, casser les matériaux ;


 

Sept conseils de sécurité pour éliminer de l’amiante non friable (par ex. plaques ondulées, ardoises de toit et de façades, conduits d’évacuation et gouttières, conduits de fumée et d’aération…)


 

  1. Assurez-vous que le matériau est non friable, encore relativement en bon état et que vous pouvez le retirer facilement. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de prendre contact avec un désamianteur agréé ;

  2. Humidifiez abondamment le matériau pour éviter la projection de fibre dans l’air ;

  3. Retirez les morceaux un par un à la main ; Ne les jetez en aucun cas par terre ;

  4. Utilisez exclusivement des outils manuels ou des outils électriques lents;

  5. Si vous travaillez à l’intérieur, assurez une bonne ventilation et nettoyer ensuite à l’eau. N’utilisez pas d’aspirateur ! Il rejettera les fibrilles dans l’air ;

  6. Manipulez le matériau retiré avec précaution : veuillez à ne pas le casser

  7. Ne mélanger jamais des matériaux amiantés avec d’autres gravats ou déchets inertes ;

  • Ne retirer pas vous-même de l’amiante floqué (*) , de l’amiante-ciment très altéré ou des applications difficiles à retirer. Faites appel à un désamianteur professionnel (cfr le Portail Environnement de la Région wallonne : environnement.wallonie.be, cliquez « Déchets » puis « Entreprises et installations »)


 


 

Comment s’en débarrasser ?


 

Amiante-ciment friable (ex. calorifuge de conduites de chauffage, cordes utilisées pour isoler cheminées…)

Les matériaux contenant de l’amiante friable doivent être évacués par un transporteur ou un collecteur d’amiante agréé.


 

Amiante-ciment non friable (plaques ondulées, ardoises de toit et de façades, conduits d’évacuation et gouttières, conduits de fumée et d’aération…)

via Recyparcs de Huy (tél. 085/23.32.17) et Ouffet.(tél. 086/32.19.44)


 

N’oubliez pas que vous devez toujours séparer vos déchets amiantés des autres déchets inertes.


 

Il est conseillé de téléphoner aux employés de ces Recyparcs avant de s’y rendre pour vérifier l’état de remplissage du conteneur prévu à cet usage.
 


 

Plus d’infos ? 

 

Informations issues de la brochure « L’amiante dans et autour de la maison » édité par la DGRNE-OWD http://environnement.wallonie.be/publi/education/brochure_amiante.pdf


 

Service éco-conseil/environnement / Béatrice FRANCK / 086/34.94.43


 

(*) Qu’est-ce que de l’amiante floquée ? Il s’agit de toute application sur un support quelconque de fibres, éventuellement accompagnées d’un liant pour constituer un revêtement qui représente un aspect superficiel fibreux, velouté ou duveteux. Les fibres peuvent être d’amiante ou d’autres fibres minérales (laine de roche ou laine de verre). Ce principe a été largement utilisé au cours des années 60 comme moyen de protection du feu.

 

Actions sur le document